• Sur notre "bande sonore"

    à vous d'imaginer votre film !

  • Actualité

    Un concert-lecture-spectacle
    pour jouer à se faire peur,
    dès 10 ans!
     
    Entre rêve et cauchemar,
    ces mélodrames transforment en jubilation nos peurs,
    par leur poésie hirsute et débridée.
     
    Récits et dialogues mêlés à la musique,
    créent des ambiances tendues,
    souvent teintées d'ironie.

    Pour cette première représentation, nous avons eu la chance et le plaisir de faire salle comble à la chapelle du conservatoire de Rennes. QUELQUES AVIS Joli travail pas évident pour chacun de vous! Le jeu d'acteur toujours très "visuel" dans le narratif fonctionne parfaitement sur ces textes...
  • Le spectacle

    Découvrez la fougue du piano romantique 

    destinée, par les compositeurs,

    à accompagner ces contes médiévaux,

    qui inspirent aujourd'hui, le Gothic et l'Heroïc-Fantasy.

    A NOUS de créer l'ambiance

    avec les mots et le piano

    qui déploie toute sa capacité d'invention:

    - Musiques qui filent le frisson, signées Schubert, Schumann, Liszt et Wagner.

    - Epopées médiévales échevelées avec tour hantée, revenants, chevauchées, serments d'amour, ...

    - Dialogues insolites entre chevalier et servante, femmes et fantômes...

     

    A VOUS de rêver les images de votre film, où le monde féerique côtoie celui des revenants...

    Les Mélodrames Romantiques

     
    Schubert, Schumann, Liszt et Wagner 

    ont choisis eux-mêmes ces contes Fantastiques et poétiques, puis composés pour le piano ces chefs d'œuvres qui préfigurent la musique de cinéma ( les films muets étaient accompagnés au piano). Ils s’adressent ainsi autant aux mélomanes qu’aux amateurs d'épopées fantastiques.


    Sur les partitions, chaque texte est écrit sous les portées, sans indication rythmique. Ces œuvres nécessitent donc une grande complicité musicale entre les artistes.

    PROGRAMME disponible, adaptable.

    ‘’ Le monde doit être romantisé.
    En donnant un sens élevé à ce qui est ordinaire, une apparence mystérieuse à ce qui est commun, la dignité de l'inconnu à ce qui est connu, un halo d'infini à ce qui est fini, je romantise.’’ NOVALIS

    Franz SCHUBERT (1797-1828)

    - Adieu à la terre (3')

    Abschied von der Erde 1826)

    Texte: A. von Pratobevera

     

    Une ode à la Joie,

    composée comme un lied dont Schubert n'aurait pas écrite la mélodie des paroles.

    Robert SCHUMANN (1810-1856)
    - Belle Edwige (5')
    ( Schön Hedwig 1849)
    Texte: F. Hebbel

     
    Une servante dévouée
    et pleine de sagesse
    se voit, par un chevalier,
    récompensée
    au delà de toutes
    espérances...

    Robert SCHUMANN (1810-1856)
    - Les fugitifs (3')
    ( Die Flüchtlinge 1852)
    Texte: P. B. Shelley

     
    Un jour de tempête,
    un amant enlève sa bien-aimée
    des mains de son fiancé
    et de son père tyrannique...

    Robert SCHUMANN (1810-1856)

    L’enfant de la lande (7')

    ( Ballade vom Haideknaben 1852) 

    Texte: F. Hebbel

     
    Le cauchemar d'un enfant
    se révèle prémonitoire...

    Ferenc LISZT (1811-1886)

    Le moine triste (7')

    ( Der traurige Mönch 1860) 

    Texte: N. Lenau

     
    Refuge d'un soir,
    une tour hantée
    change brutalement
    le destin d'un preux chevalier...

    Ferenc LISZT (1811-1886)

     - Lénore 1860. (11')

    Texte: G. A. Bürger

     
    Lénore
    pleure son époux
    mort à la guerre,
    mais son fantôme revient
    pour l'enlever...

    Ferenc LISZT (1811-1886)

    - L’amour du poète mort (14')

    ( Des toten Dichters Liebe 1874)
    Texte: M. Jokai

     

    Un poète, après un serment d'amour immortel, quitte femme et fils.

    Par un corbeau, elle apprend son décès;

    or, le spectre du poète apparaît...

    Ferenc LISZT (1811-1886)

    - Le chanteur aveugle (14')
    (Der blinder Sänger 1875)
    Texte: A. Tolstoï


    En forêt, un chevalier fait appeler un chanteur.

    Le vieil aveugle, déclame sans le savoir, son plus beau chant pour lui tout seul,

    car le chevalier et sa cour sont déjà repartis.

    Richard WAGNER (1813-1883)

    Le mélodrame de Gretchen (3')

    Melodram Gretchens 1831

    Texte: J. W. Goethe


    Gretchen déposant dans un vase des fleurs qu'elle portera sur la tombe de son
    fils, demande à l'aide, pour résister 

    à l'amertume qui la gagne.

  • Extraits

    Mélodrame et modernité; extraits de Caroline Gautier

     

    « On est frappé, dans les mélodrames de LISZT,

    par une écriture harmonique hardie et une pensée musicale fragmentaire.

    Chez Robert SCHUMANN,

    on assiste à une sorte d’inversion du lyrisme : C’est ici le piano qui chante,

    le texte figurant en contrepoint, comme en écoute de ce chant. »

    *** 

    «  Créativité de l’interprétation, rapidité de réaction, pluralisme de l’émission vocale :

    Autant de composantes que l’on retrouve dans les partitions les plus contemporaines. »

    LISZT 
    Le Moine Triste 
    (intégral) 1860
    Texte: N. Lenau

     
    Refuge d'un soir,
    une tour hantée
    change brutalement
    le destin d'un preux chevalier... 
     

    SCHUMANN
    L'enfant de la Lande (extrait) 1852
    Texte de F. Hebbel 

     
    Le cauchemar d'un enfant
    se révèle prémonitoire...
     
  • Commentaires

    Avis de spectateurs

    Concert-spectacle du 22 juin 2015

     

    Joli travail pas évident pour chacun de vous! 

    Le jeu d'acteur toujours très "visuel" dans le narratif fonctionne parfaitement sur ces textes fantasmatiques!
    Étonnant à quel point le cinéma muet expressionniste est déjà là dans ces textes accompagnés.
    Étonnant aussi d'entendre ces compositeurs dans un tel exercice.
    D'entendre comment chacun négocie différemment l'aspect illustratif.
    Vraiment très intéressant. 
    Pascal SALMON, pianiste, compositeur et professeur au conservatoire de Rennes


    Un très beau moment, vraiment original;
    avec ce jeune musicien puissant et sensible vous formez un duo vraiment inédit. Sylvie


    J'ai beaucoup apprécié votre spectacle, dès le 2e morceau j'ai été emportée dans l'histoire.
    Il y avait autant de visages et de voix qu'il y avait de personnages.
    Comme annoncé au début, je voyais les images en vous écoutant.
    Garance, ma fille, (14 ans) m'a dit tout de suite :
    Ho la la, comme il joue bien toutes les émotions !
    Je crois qu'elle a compris quelque chose hier soir. Nathalie


    Bel accord de la musique et du texte; Madeleine


    Très beau programme, idem pour vos interprétations. Hervé


    Le spectacle m'a beaucoup plu, j'ai préféré certains contes que d'autres,
    ce n'était pas toujours évident de rester concentrée sur les histoires lorsqu'elles étaient longues...
    Mais j'ai trouvé le principe super, ça fait bien marcher l'imagination
    et certaines histoires étaient vraiment passionnantes. Julia, 18 ans


    Ce qui m'a marqué le plus est la richesse de timbres se mariant magnifiquement avec le piano;
    chaque timbre pouvait à lui seul créer une image avec une sensibilité précise ;
    l'image naît donc d'une sensation organique, la dimension kinesthésique est présente,
    je suis donc en admiration ... Morgane chorégraphe
     

    Il joue merveilleusement bien du piano quand à l'acteur, j'ai beaucoup aimé sa façon de traiter tout cela avec humour et de vivre l'histoire et les personnages pleinement... Mathilde
  • Les artistes

    Complices musicalement sur scène, ils ont fait la preuve que ce répertoire surprenant
     peut enthousiasmer un large public, notamment les jeunes, avides de sensations fortes.
     
    Ils se livrent volontiers à des ateliers préalables de sensibilisation; voir ci-dessous.

    Philippe Robert

    comédien, metteur en scène et auteur

    Né en 1963 à Nantes, est diplômé de la section professionnelle du conservatoire national de région, d'art dramatique de Rennes et d'une maîtrise d'arts plastiques, à l'université de Haute Bretagne de Rennes.

     

    Depuis 1988,

    il est metteur en scène d'une vingtaine de spectacles, dont

    - Vive la Base! à l'Institut Français d'Haïti,

    - Que d'Espoir! pour la compagnie Staccato,

    - les opéras de Mozart, Don Giovanni et Cosi Fan Tutte

    - et pour les opéras de Rennes et Nantes, Chemin Faisant de V. Bouchot,

     

    et comédien dans une cinquantaine de spectacles théâtraux et musicaux, dont "L'Histoire du Soldat", de Stravinsky et Ramuz, joué 72 fois avec: 

    - l'Orchestre de Bretagne, en Bretagne et au festival Mythos

    - l'Orchestre Amadeus dans le Nord-Pas-de-Calais 

    - puis tournée en Chine et au Japon, dans les Instituts Français. 

     

    Il est aussi auteur, scénographe et formateur.

     

    Il joue ici avec sa (ses) voix pour épouser les climats et les rythmes musicaux, passant de la narration aux dialogues parfois cocasses, entre les vivants et les revenants.

    Il a déjà joué ces œuvres une quinzaine de fois avec Pascal Gallet.

    INFOS: http://philipperobert.blogspot.fr/

    Robin Le Bervet

    pianiste diplômé du conservatoire de Rennes

    Né en 1993 à Redon, il commence le piano dès l’âge de 6 ans à Pontivy et poursuit en 2012, sa formation au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rennes auprès du professeur Alexandre Léger, ainsi que dans la classe d’accompagnement de Coralie Karpus.

     

    En 2015, il commence l’accompagnement de la danse sur de l’improvisation, ainsi que l’enseignement du piano à l’association du Bourg l’Evêque à Rennes. Il s’investit aussi pour une chorale au centre pénitencier de Rennes, un projet en lien avec le chœur de chambre Mélisme et l’opéra de Rennes.

     

    En mai, il obtient son D.E.M. de piano à l’unanimité.

     

    Tout en poursuivant ses études au CRR de Rennes, il a travaillé sur différents projets musicaux : colloque sentimental sur les mélodies françaises, dont celui consacré à «Stéphane Mallarmé en musique» à l’opéra de Rennes (12 mars 2015), sous la direction de Sylvain Blassel.

     

    En juillet 2015, il a accompagné les répétitions du Stabat Mater de Schubert, pour le festival Voce Humana de Lannion, avec le chœur de chambre Mélismes.

     

    En août, il a accompagné le stage/master class de Jean Luc Chaignaud.

    INTERVENTIONS pédagogiques et ATELIERS de sensibilisation

    INTERVENTION adaptées à l'âge (dès 10 ans) 1 heure

    LES ŒUVRES et leurs spécificités: Textes lus en interaction avec la musique...

    LE ROMANTISME: Liens avec les cours,
    - de littérature (le vocabulaire, le style d'écriture, ...):
    Victor Hugo, Théophile Gautier, Stendhal, Musset...
    - d'histoire de l'art (les peintures allemande, anglaise...):
    C.D. Friedrich, W. Turner, V. Hugo, Goya...
    - de musique ( l'illustration, l'émotion, le bruitage en musique... ):

     SES VALEURS AUJOURD'HUI? 
    - L’individualisme, le sentimentalisme, le mysticisme,
    - Le culte du Moyen Âge, des «brumes du Nord» et de l’exotisme,
    - L'intérêt pour le drame, le combat, la folie et la violence 
    - La prise en charge des idéaux politiques révolutionnaires.
     

    ATELIER 1 heure 

    DECOUVRE et pratique d'un extrait de texte (le rythme, la diction...)
    INITIATION à l'interprétation théâtrale ( Jeu avec la voix, les émotions...)
     JEU d'écoute et de dialogue avec les ambiances; caractères changeants de la musique.
  • Contactez-nous

    Pour plus d'informations, un dossier de presse, un devis, n'hésitez pas !

All Posts
×